La theorie de la banque libre by George Selgin

By George Selgin

Show description

Read Online or Download La theorie de la banque libre PDF

Similar french books

Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu

Lorsqu'un gar? on devient une Lame, sa vie ne lui appartient plus. Seule los angeles mort peut briser los angeles cha? ne enchant? e qui le lie ? los angeles personne qu'il a jur? de d? fendre. Et jamais, de m? moire d'homme, on n'avait vu un candidat refuser l'honneur de servir son roi. Jusqu'? ce jour. Le jour o? le jeune Gu?

Extra resources for La theorie de la banque libre

Sample text

21 22 _ La théorie de la banque libre Notre histoire peut, chemin faisant, s’appuyer sur des exemples tirées de l’histoire véritable, mais elle ne mentionnerait que les caractéristiques qui traduiraient les conséquences logiques et prévisibles de choix personnels, autonomes, non influencés par la législation. Notre histoire comporte quatre étapes : tout d’abord, l’entrepôt ou le dépôt de monnaie-marchandise oisive; deuxièmement, la transformation des gardiens de monnaie, de simples dépositaires en investisseurs des fonds déposés, et le changement correspondant dans le rôle des banques, de la simple garde à l’intermédiation; troisièmement, le développement d’instruments de crédit cessibles et négociables : la monnaie-banques; et quatrièmement, la mise en place de procédures favorisant les échanges courants, (ou compensation), des monnaies-banques émises par des banques en concurrence.

5) et Ridgeway (1892, p. 47) professent le même point de vue. Ridgeway affirme que “la théorie d’un accord originel où un seul bien particulier aurait été choisi comme instrument d’échange est tout aussi dénuée de fondement que l’ancienne croyance en une institution fondatrice de la loi ou du langage. Le développement d’un système bancaire libre 23 part subsistent dans les systèmes bancaires réglementés et centralisés B - peuvent tout autant se développer spontanément. Au tout début de l’histoire syldave, ceux qui font du troc n’offrent des produits qu’en échange de ce qui leur est directement utile.

Dans ce développement, l’émission de billets privée joua un rôle essentiel, tout à la fois comme instrument de contrôle de la distribution de fonds prêtables et comme vecteur de promotion et de croissance d’un système financier élaboré. Toutefois, en dépit de sa réussite, la banque libre suédoise fut graduellement éliminée à partir de 1901, quand le gouvernement, mécontent du manque à gagner que lui valait une moindre circulation des billets de la Riksbank, essaya de récupérer un monopole d’émission des billets à son profit par des réglementations et des subventions.

Download PDF sample

Rated 4.74 of 5 – based on 28 votes