Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu by Dave Duncan

By Dave Duncan

Lorsqu'un gar?on devient une Lame, sa vie ne lui appartient plus.Seule l. a. mort peut briser l. a. cha?ne enchant?e qui le lie ? l. a. personne qu'il a jur? de d?fendre. Et jamais, de m?moire d'homme, on n'avait vu un candidat refuser l'honneur de servir son roi. Jusqu'? ce jour. Le jour o? le jeune Gu?pe, en pleine c?r?monie d'adoubement, voit son ami Pillard bafouer le v?u du souverain en personne et d?cide brusquement de suivre son exemple : il refuse d'?tre une Lame du Roi.Devenus hors-la-loi, traqu?s par leurs propres fr?res d'armes, Gu?pe et Pillard suscitent dans leur sillage un v?ritable tourbillon politique. Ils fuient vers les terres du Baelmark, l'ennemi de toujours, dont le peuple " barbare " lance des raids sur les c?tes de Chivial. Un royaume de clans aux rudes traditions, de spectres et d'hommes sauvages, o? ils seront confront?s ? d'incroyables r?v?lations.L'issue du p?riple des deux rebelles d?terminera le destin de deux Etats. motor vehicle le refus de Pillard est l. a. cons?quence d'une incroyable histoire pleine de drames et de p?rip?ties, celle de l'homme qui devint le Seigneur des Terres de Feu...

Show description

Read or Download Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu PDF

Best french books

Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu

Lorsqu'un gar? on devient une Lame, sa vie ne lui appartient plus. Seule los angeles mort peut briser los angeles cha? ne enchant? e qui le lie ? los angeles personne qu'il a jur? de d? fendre. Et jamais, de m? moire d'homme, on n'avait vu un candidat refuser l'honneur de servir son roi. Jusqu'? ce jour. Le jour o? le jeune Gu?

Additional info for Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu

Sample text

La première nuit, les sopranos décidèrent de les lui couper. Naturellement ! Comment auraient-ils pu résister ? Mais il leur fallut se mettre à six pour le tenir. Et quand ils pensèrent que l’action était finie, il en décida autrement. Il suffit d’une personne pour déclencher une bagarre, mais il faut être deux pour l’arrêter. Et Pillard refusait de s’arrêter. Il a brisé la mâchoire d’un des garçons et a cassé les dents de plusieurs autres. — Il lui a cassé la mâchoire ? demanda le roi en haussant les sourcils, toujours aussi impressionné par ce genre d’exploit juvénile.

Merci, répondit-il. Mais attends. Trésorier, pourrions-nous finir une autre fois ? Puis, tandis que l’autre homme rassemblait ses livres de comptes, Grand Maître se tourna vers le Gosse et gâcha totalement son troisième mauvais jour. — Sa Majesté liera très certainement quelques-uns des seniors demain soir. Tu as entendu parler du rituel ? — Il leur plante une épée dans le coeur ? répondit le Gosse avec embarras. Cette idée le rendait malade, parce qu’un jour on lui ferait la même chose. — Oui, en effet.

Aucun problème. Il ne s’en tirait pas très bien. Dans un an ou deux, quand il aurait plus d’expérience et qu’il saurait à quoi s’attendre, cela irait mieux. Il sentait la sueur dégouliner sur ses tempes, et le roi la voyait certainement aussi. Bien sûr, tous les candidats étaient bons. Les faibles étaient depuis longtemps repartis. On s’attendait à ce qu’il trouve des défauts là où il n’y en avait aucun… — Mff… Et le troisième ? Là, ça va être quelque chose… — Le candidat Pillard. Le regard royal glaça la pièce.

Download PDF sample

Rated 4.11 of 5 – based on 15 votes