Vérité et existence by Jean-Paul Sartre

By Jean-Paul Sartre

Show description

Read or Download Vérité et existence PDF

Best french books

Les Lames du Roi, Tome 2 : Le Seigneur des Terres de Feu

Lorsqu'un gar? on devient une Lame, sa vie ne lui appartient plus. Seule l. a. mort peut briser los angeles cha? ne enchant? e qui le lie ? los angeles personne qu'il a jur? de d? fendre. Et jamais, de m? moire d'homme, on n'avait vu un candidat refuser l'honneur de servir son roi. Jusqu'? ce jour. Le jour o? le jeune Gu?

Extra resources for Vérité et existence

Example text

Cette question est reprise dans les dernières pages : c'est en fait le terme de la démarche pré­ sente. dE) 31 [loi Pour Vhomme individuel aussi il y a des vérités vivantes et des vérités mortes. Morte est la vérité vérifiée, consacrée par Vautre et où Von n'entre plus, que Von ne peut plus circulairement re-vérifier. La vérité devient alors un en-soi (puisqu'elle a été figée en en-soi par Vautre). ). De ce point de vue il est facile de comprendre ce qu'est une 32 finie, j'intériorise la limite de l'Histoire.

Mais on dépasse toujours le cadre de la vision vérifiante parce que la vérification est successive. Et elle n'est pas successive par hasard mais parce que la vérité doit se temporaiiser. Ainsi (22] l'erreur, c'est un risque permanent d'une vérification arrêtée ou non recommencée. Si je m'arrête dans la vérification, il ne dépend plus de moi que l'objet saisi au niveau où je m'arrête soit vrai ou faux. La vérification doit être un pro­ cessus circulaire et continu. Mais comme la vérification de l'objet, c'est l'usage que j'en fais pour mes fins, la vérifica­ tion est en fait circulaire et continue tout le temps que dure 55 [23) Il y a des erreurs mortes comme il y a de mortes vérités.

Or c'est la génération suivante qui décide que l'époque a eu tel ou tel destin, parce qu'elle est morte. Marx : c'est l'époque présente qui décide de l'objectif pour l'époque antérieure. Ainsi de chaque génération. Mais du fait qu'il y a une tradition de l'objectif, on veut supprimer l'élément de la subjectivité qui est le milieu de l'objectivité. L'objectivité est brisée, elle se soutient dans l'élément perpé- [îoj tuellement surgissant du subjectif, et l'on veut en faire l'ossature et le principe continu de toute subjectivité.

Download PDF sample

Rated 4.33 of 5 – based on 22 votes